Chemin de Fer du Creusot - CFC 71
Assemblée Générale
samedi 8 février 2003

Le Journal de Saône et Loire - Jeudi 13 février 2003

Après une bonne année 2002, on attend le mois de mai sereinement...
Comme pour la luge d’été et l’extension du circuit, l’arrivée du Déval’train au mois de mai va relancer encore la fréquentation d’un parc touristique en super forme.

L'année 2002 restera en terme d’activités, une bonne année pour le CFC.
Depuis 1990, début des activités au parc touristiques des Combes, elle se situe en 3e position pour l'affluence...

C’est sur ces propos que le président Serge Chevalier entama samedi dans les salons du Château de la Verrerie l’assemblée générale de l’association des Chemins de fer du Creusot.

Puis il entra dans le vif du sujet en rappelant que ce constat était le fruit de l’organisation de nombreuses manifestations et animations qui ont permis une bonne tenue de la saison touristique.

Le train touristique a transporté 33 321 personnes en 2002 (pour 30470 en 2001) dont 9 785 passagers en groupes organisés. En individuel le CFC a transporté 24114 personnes dont 15889 en juillet/août. Côté tendance Serge Chevalier nota avec satisfaction le succès rencontré par le train restaurant :
" Ce produit est souvent l’élément déclencheur pour une visite sur le site du CreusoL. il prend une certaine ampleur puisque nous avons déiâ enregistré de nombreuses commandes pour œtte saison."

Quant à la luge d’été, 67285 descentes situe cette activité dans une bonne moyenne de fréquentation sachant qu'en 2001 le CFC avait réalisé 62552 descentes soit une légère baisse par rapport à l’année 2000 à l’issue de laquelle on avait comptabilisé 63412 descentes.

Serge Chevalier aborda ensuite les manifestations 2002 : le week-end du 8mai, les baptêmes d’hélicoptère début juin, le rassemblement de voitures anciennes fin juin, la fête de l’Amérique, la fête médiévale, la fête d’Halloween. les trains du Père Noêl...

Les résultats obtenus en terme de fréquentation ont été là plus que positifs.

A souligner que 6750 passagers ont emprunté le train à l’occasion de la fête médiévale.

Le record a été battu l’après midi du 15 août avec plus de 1450 passagers transportés et des trains cadrés toutes les 15 minutes.
On n’avait jamais vu ça au Train des Combes !

2002 c’est aussi l'inversion du sens de circulation des trains grâce aux travaux réalisés au secteur du Z des Pins. C'est également l'acquisition d’un nouveau locotracteur Billard d’un poids permettant de gravir plus facilement les fortes rampes, une fois doté d’un nouveau moteur.

Quant à la 241 P17, 2002 aura permis de remonter les bogies du tender, avant cette année 2003 qui s’annonce sous de meilleurs auspices. Récemment la 241 P17 a été déménagée d’Harfleur 2000 pour les ateliers de la Forge dans l’attente de son remontage dans cet atelier.
" Plusieurs opérations techniques importantes sont encore à réaliser avant son retour à la Halle à Marchandises, elles devraient être menées à bien dans le courant de l'année..."
dira Serge Chevalier avant de remercier la ville du Creusot pour l’aide apportée aux côtés des industriels locaux comme lndusteel, ALSTOM, la Forge ou encore l’entreprise Rave.
Serge Chevalier aborda ensuite sereinement les projets 2003 et évoqua plus particulièrement le grand Huit Déval’train qui complétera dès le 1er mai prochain la gamme du parc touristique des Combes.

Il est vrai que la saison qui s’amorce marquera une nouvelle étape dans la vie de l’association. Nouveau challenge oblige.

" La volonté de notre association est de dynamiser ses activités, de faire du parc des Combes un véritable parc régional, incontournable dans le cadre du tourisme bourguignon..> dit-il.
Quant au maire Ahdré Billardon, il apporta comme à son habitude quelques commentaires. il parla ainsi de l’histoire du CFC, de ses succès et d’une certaine continuité :
" Vous avez compris la théorie des bosses à chaque création d’activité nouvelle, ça profite aux autres activités or si j'ai bien compris, avec le Déval’train, on devrait retrouver l’an prochain dans vos courbes de statistiques une nouvelle bosse... ".
Puis parlant de partenariat le maire donna un grand coup de chapeau aux bénévoles de l'association, rappelant que dans des conditions- climatiques difficiles, les bénévoles du CFC s’investissaient particulièrement pour faire avancer le projet du grand Huit.
Jean Paul Anciaux député, devait prendre quant à lui sa casquette de premier vice président du Comité régional de tourisme pour parler du chemin exceptionnel parcouru en le domaine par le CFC depuis une dizaine d’années.
Jean Paul Anciaux évoqua les activités réfléchies, bien pensées... réalisées de façon professionnelles: " 33000 passagers au train, c’est très important, c’est une vraie réussite et une vitrine du Creusot. De plus le réseau qui se met en plaœ avec Autun et Beaune démontre encore votre professionnalisme, le tourisme industriel s’appuie sur son histoire, bravo!"
dira le député avant de souhaiter grande réussite au grand Huit :
" Nous allons tous nous y employer!".

Jean-Claude Pierrat, Le Journal de Saône et Loire - Jeudi 13 février 2003

Mise en page B. Delahaye 15/02/03

La nombreuse assistance rassemblée au château samedi après-midi a bien écouté
Serge Chevalier qui a parlé longuement du bilan de l’année écoulée et des projets 2003

Retour haut